En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Matthias Fekl menace d'arrêter les négociations.
 

Le secrétaire d'Etat français au Commerce extérieur, Matthias Fekl, demande que l'état d'esprit autour des négociations du Traité de commerce transatlantique change rapidement. Sinon la France laissera tomber.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • huppé ère
    huppé ère     

    Matthias Fekl s’offusque une nouvelle fois de ne pas avoir « accès aux documents » ! Mais pour autant, il continue à vouloir négocier. Mais pourquoi, puisqu’il ne sait même pas ce qu’il y a dedans!
    Il atteste de son impuissance : "Nous avons obtenu avec d'autres Etats européens la transparence du mandat de négociation qui était secret".
    Pourtant, il dit : "il faut aller beaucoup plus loin". Pas étonnant, en 2013, Mr Fekl est intégré au programme « Young Leaders » de la Fondation franco-américaine. Ceci explique-t-il cela ?
    Il doit savoir que c’est le peuple qui doit retrouver son pouvoir de décision par le référendum comme le propose François Asselineau par la pétition qu’il propose sur son site de l’UPR « TAFTA : L’UPR lance une grande pétition pour demander à François Hollande l’organisation d’un référendum » !
    En clair, on n’en veut pas de ce traité transatlantique !

  • rascal
    rascal     

    Cet accord sera un marché de dupe où seuls les USA seront bénéficiaires et où ils piloteront tout a leur profits sans règles opposables par les Européens COURAGE FUYONS pendant qu(il est encore temps et sauvons ce qui reste de protection de nos marchés

Votre réponse
Postez un commentaire