En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Premier ministre détaille ses mesures économiques.
 

Aux Échos, le Premier ministre a clarifié la stratégie budgétaire du gouvernement. Il assure vouloir "provoquer un effet de souffle fiscal en faveur de l'investissement, de l'emploi et de la croissance". 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ce gouvernement de Bisounours qui n'a toujours pas compris la gravité de la situation et qui se vautre dans les mêmes travers idéologiques que la bande à Hollande.
    Il faut abolir le droit d'asile, l'Afrique (entre autres) est un vivier de populations qui se reproduisent sans compter et qui pour couronner le tout est incapable de produire des richesses et nourrir et protéger ses natifs. Donc ça continuera encore et encore, l'Europe est devenue le dévidoir de leur trop plein de naissances et un espace à conquérir comme à l'époque des premiers hommes.
    A un moment il faudra apprendre à nos dirigeants à dire définitivement STOP !
    S'ils ne comprennent pas par le bon sens et le constat de la réalité une révolution sera nécessaire.

  • makana
    makana     

    ON ne comprend rien à leur reformes , ils enlèvent des impôts puis ils en rajoutes puis ils surtaxent et enfin ils promettent des baisses ,ceux qui ont compris le cap : CHAPEAU !

  • lazareto
    lazareto     

    ceux d avant les gestionnaires socialistes incapables n ont pas réussi , juste une ardoise enorme, et ils continuent à profiter du système .François rends l argent.

  • beaudolo
    beaudolo     

    .......et ne pas oublier les 850 millions ponctionné sur le budget de la Défense, mais il a le culot de dire qu'on ne touche à ce budget dans la mesure où les 850 millions avaient été votés par le gouvernement précédent! Finalement, ils sont tous pareils des menteurs et des tricheurs!

  • DraconisRex
    DraconisRex     

    Comme d'habitude, on baisse les impôts des classes riches ( réforme de l'ISF ), et on augmente les impôts des classes moyennes et pauvres ( CSG, tabac ). Macron, le renouveau.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à DraconisRex)

    Sais-tu que 80% de l'impôt sur les revenus sont payés par 20% des contribuables càd 10% des Français car plus de la moitié des Français ne paient pas l'IR? Alors arrête ton mélenchonisme, arrête de tirer sur le cheval qui tire la charrette !!!!!!!!

    vauban
    vauban      (réponse à DraconisRex)

    la CSG et le tabac concerne tout le monde pas que les classes moyennes et pauvres

    Maxence94
    Maxence94      (réponse à vauban)

    La hausse de la CSG concerne davantage les retraités (qui sont pour nombre d'entre eux plutôt pauvres car ils ne perçoivent que de petites pensions) et la tabac est davantage consommé par les classes populaires que par les riches.

Votre réponse
Postez un commentaire