En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Traité transatlantique TAFTA Matthias Fekl Etats-Unis Europe Commission européenne libre-échange commerce
 

Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl, regrette le manque de "réciprocité" des Etats-Unis dans les négociations, leur "manque totale de transparence", et évoque un arrêt des discussions de la France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Daniel JAGLINE
    Daniel JAGLINE     

    Si la France est seule à contester peut-elle vraiment mettre fin à l'avancée de ces négociations ? Je n'en suis pas sûr, en effet, cela se passe bien au niveau de la Commission Européenne, où la France est juste l'un des concernés, d'autres pays représentés ont-ils aussi fait savoir leurs inquiétudes et leur
    désaccord, ou une fois de plus sommes nous encore en train de n'avoir qu'une vision Franco-Française, autrement dit du vent, un coup d'épée dans l'eau !

  • baldag
    baldag     

    Il y a longtemps que des gens sensés disent que ce traité est un marché de dupes pour la France!

  • bouduleble
    bouduleble     

    On le dit depuis des mois que c'est un traité pourri, qui ne vise qu'à imposer l'ultralibéralisme et la loi de la jungle au profit des multinationales.
    D'ailleurs, s'il est signé, ce sera la Révolution.

  • R1
    R1     

    L’Europe devra organiser un référendum géant pour l'acceptation du traité , cette proposition peut paraitre populiste mais elle aurait le mérite de marquer d'une pierre démocratique le chemin négocié par la commission.

  • ornicar
    ornicar     

    Je le dit depuis très longtemps les ricains nos vrais faux alliers et amis

  • natdan
    natdan     

    ..........Rien qu' avec ce Traité Transatlantique , dont les visages ANONYMEs de ceux qui y travaillent a hui clos , en dit long sur notre Union Européenne promise a l' avenir d' une grande puissance indépendante et au respect de la Démocratie (pouvoir par le peuple et pour le peuple ) ..! mascarade pour laquelle ces peuples "citoyens" et acteurs de l' économies sont des pigeons ( que l' on engraisse a coup de subventions, pour ensuite leur tordre le cou lorsqu' ils auront la chaire bien ferme et prête a la consommation)...et là , on veut nous faire croire que la France ( qui ? ses citoyens ? ses entreprises ? les agriculteurs et éleveurs tous confondus ?) est prête a stopper les négociations ?? .. Mais quelles négociations ? on n' en connait que SEULEMENT le nom !!! et RIEN DE RIEN de leurs contenus et rien non plus de qui négocie ( leur nom , leur rôle ,leur pouvoir, leur nationalités ect ...)???????????

  • MARYSE LYON
    MARYSE LYON     

    Il n'y a que l'Europe pour croire que les U.S.A. veulent d'un traité équitable pour les 2 parties.
    Depuis des décennies, l'Amérique sape tout ce qui est entrepris par l'Europe. D'une zone euro forte, ils n'en veulent pas, pour ne pas déboulonner la domination du dollar. Nous sommes soumis à leur dictat, malheureusement nous n'avons pas de dirigeants européens capables de leur tenir tête, de travailler ensemble pour une Europe forte et indépendante.

  • MARYSE LYON
    MARYSE LYON     

    Il n'y a que l'Europe pour croire que les U.S.A. veulent d'un traité équitable pour les 2 parties.
    Depuis des décennies, l'Amérique sape tout ce qui est entrepris par l'Europe. D'une zone euro forte, ils n'en veulent pas, pour ne pas déboulonner la domination du dollar. Nous sommes soumis à leur dictat, malheureusement nous n'avons pas de dirigeants européens capables de leur tenir tête, de travailler ensemble pour une Europe forte et indépendante.
    Les gouvernements successifs américains veulent dominer le monde, le bien être des peuples, ils s'en fichent complètement. Le cynisme de certains hommes politiques américains et des grands patrons de multinationales est sidérant.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à MARYSE LYON)

    C'est pas pour rien qu'ils avaient placé un de leurs pions à la tête de l'UE (José Manuel Barroso) à une époque pas si lointaine.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Se méfier des Américains fortement protectionnistes et adeptes du quasi monopole dans certains domaines mais toujours prompts à attaquer les autres pour soi-disant abus de position dominante, concurrence déloyale, pratiques anticoncurrentielles, viols de brevets.
    Au sujet des brevets ce sont de véritables rapaces qui ont inventé le patent troll, porter plainte en permanence pour des histoires de brevets utilisés dans les diverses technologies et créer des boites dont la seule activité est de vivre des rentes induites par les licences exploitées.
    Avec eux un produit considéré comme en violation de la limite d'exploitation d'une technologie brevetée peut se voir interdit de territoire plus une énorme amende à la clé, mais si ça arrive à une de leurs boites, le gouvernement peut annuler la décision de justice (cf Apple vs Samsung).

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    "Il y a trop d'asymétrie, pas assez de réciprocité" en effet, et ça commence à tellement se voir qu'il n'est plus possible de nier l'évidence.

Votre réponse
Postez un commentaire