En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le 12 février 2014, un sous-traitant a été condamné pour abus de travailleurs détachés sur l'EPR de Flamanville. Bouygues, le donneur d'ordre, a été relaxé.
 

L'Assemblée a voté, ce 25 février, une proposition de loi pour mieux encadrer le détachement de travailleurs européens. Une loi nationale qui s'ajoute à la nouvelle directive européenne sur le détachement de salariés.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • jccnice
    jccnice     

    Encore une loi supplémentaire. Comment est-il possible de demander à un chef d'entreprise de devenir le contrôleur d'autres entreprises et de devenir responsable financièrement des déviations d'un autre entrepreneur. Tout nos ministres clament la simplification et en réalité ils multiplient les contraintes et les freins. Commencons par supprimer les effets de seuils du droit du travail et libéralisons les possibilités de licenciements.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Qu'a voté la droite ?

  • Dumo
    Dumo     

    un bidouillage sur papier.. quant aux actes de contrôles ? qui d' efficace et crédible pourra vérifier ?

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    J’espère qu'il y a aussi les salaires des travailleurs..? si il travail en france salaire idem que les français au minimum, sans compter les éventuels frais de transport...etc

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est bien la PREUVE que l'Europe ne s'oppose pas à de telles lois.

Votre réponse
Postez un commentaire