En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les machines à sous rentraient dans le périmètre de la taxe sur les appareils automatiques.
 

Le Budget 2015 va acter la suppression de sept petites taxes méconnues dont les recettes sont si faibles qu'elles dépassent à peine le coût de la collecte. Ainsi, leur abrogation représente un manque à gagner de  29 millions d'euros.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Trincavec
    Trincavec     

    7 petites taxes s'en vont sur la pointe des pieds , des douzaines de grosses taxes arrivent au pas de l'oie !

  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    [... Elle frappait les propriétaires de terrains et de voiries, publics et privés, à raison d'un euro par mètre carré imperméabilisé. ... ]

    Le lobby des supermarchés et de leurs parkings qui stérilisent la terre a frappé !

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    [... ces taxes ont "un rendement nul ou faible" tout en "présentant des coûts de gestion élevés". ]
    Dans la même logique qu'ils arretent de financer Hadopi, 6 millions de plus cette année pour un rendement plus que nul, ça ne rapporte rien et ça coute cher.

    Ben Voyons
    Ben Voyons      (réponse à Boz Ramboz)

    exact

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    L’état gagner 29 millions mais en perdait le double.
    Donc ils savent ce qu'est un ROI.
    A quand on fera payer les profiteurs, ceux qui ne paient pas d’impôts, Quand abrogerons nous les les largesses accordées à un petit nombre au détriment des autres ?

Votre réponse
Postez un commentaire