En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Chaque lobby tente d'obtenir une baisse de ses taux
 

A l'occasion de la discussion budgétaire, les parlementaires vont devoir décider si certains secteurs ou produits peuvent bénéficier d'un taux plus faible que prévu de TVA à compter du 1er janvier. Les groupes de pression sont à la manoeuvre!

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Commencer donc par vous servir dans le gachis qui est fait de NOS deniers publics au lieu d'augmenter les taxes comme par exemple la gagnotte de 1.5 milliard d'€ que dispose le sénat 4.5 million d'€ de prime de chauffage aux employés du sénat la prime informatique de 1500€ par mois pour les sénateurs la réserve parlementaire du sénat et de l'assemblée 150 millions d'€ le cumul des mandats le cumul de leurs retraites aussi ◙ 50.000 euros par heure le coût d'une séance de nuit à l'Assemblée nationale dont l'ensemble des fonctionnaires du Ppalais Bourbon bénéficient même les jardiniers 48,4 millions d'heures supplémentaires alors que la rémunération nous coutent déjà 53 millions d'€ ◙ le nombre pharaonique d'élus plus de 601 000 qui grèvent nos impôts ◙ fiscaliser l'IRFM des députés 6412€ par mois l’IRFM (indemnité représentative de frais de mandat) non utilisée à des fins professionnelles) , il y a là un gisement d’économies à faire

  • look165
    look165     

    Mais où a-t-il (elle) appris le français ? Pas moins de huit fautes dans cet article.

Votre réponse
Postez un commentaire