En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ces taxes affectées ne sont pas comptées dans le budget général de l'Etat
 

Le Conseil des prélèvements obligatoires, dans un rapport publié jeudi 4 juillet, s'inquiète de la multiplication des taxes affectées, qui ne figurent pas dans le budget général de l'Etat. Ces taxes peuvent représenter jusqu'à 112 milliards d'euros.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • leane
    leane     

    infox, c'est exact, une majorité de Français ignore ce genre de favoritisme! Si les médias en parlent, ils vont se faire réprimander et comme le courage n'est pas actuellement une qualité, une valeur dominante chez les journaleux, mieux vaut se taire. J'imagine si tous les retraités percevant une maigre pension, si tous les mal logés, etc... connaissaient cet état de fait, la révolte sera immédiate. Patience, tout arrive. Et j'espère que nous auront l'occasion, un jour, de remercier et féliciter ces journalistes irréprochables aux ordres du pouvoir.

  • infox
    infox     

    [Contenu Modéré]

  • infox
    infox     

    > LES FAITS :
    >
    > Le magazine Valeurs Actuelles révèle en effet qu’une décision de la Cour de Cassation réunie le 5 avril dernier en assemblée plénière, étend à tous les enfants d’immigrés, même ceux nés à l’étranger et qui feraient le choix de rejoindre leurs parents en France, le bénéfice de sa politique familiale.
    > Ainsi, un parent algérien installé en France pourra désormais toucher les allocations familiales au titre de ses enfants, toutefois nés en Algérie, qui feraient le choix de le rejoindre.
    > La décision s’applique par ailleurs également aux enfants qui ne seraient pas entrés dans l’Hexagone via la procédure de regroupement familial
    > de même qu’ aux enfants de père polygames, les autres ayant la possibilité de bénéficier de la procédure de regroupement familial. Un homme polygame pourra donc désormais sans contourner la loi financer le séjour de tous ses enfants en France.

    HONTE AUX 30 000 JOURNALISTES FRANÇAIS QUI CACHENT CETTE INFORMATION CAPITALE :
    >
    > "La France va verser des Allocations familiales à tous les enfants d’immigrés, même nés à l’étranger".
    >
    > Depuis un mois la cour de cassation a pris une décision qui va nous coûter des milliards mais en plus va favoriser l'immigration.
    >
    > Hors, à part Valeurs Actuelles et Atlantico, aucun média n'en parle.
    >
    > C'est scandaleux, honteux, inadmissible !!!
    > Et le plus "drôle" c'est que l'on parle de faire des économies sur les allocations familiales en taxant les "riches"...
    > On vit vraiment dans un pays de cons !!!
    >
    > Notre pays est dirigé par 39 crétins et 30 000 journalistes "complices", qui ne mouftent pas.
    >
    >
    > http://www.valeursactuelles.com/politique/allocations-familiales-l%E2%80%99incroyable-d%C3%A9cision20130514.html

  • MICK Bravo
    MICK Bravo     

    > Oui , il s' agit là de CAMOUFLER des dépenses de l ' État ; ces dépenses ne sont pas budgétisées et n' apparaissent pas dans le déficit public . Autre problème le nombre de ces " agences " EXPLOSE ; ainsi fin 2012 il a été recensé : 1244 agences au total ; oui , vous avez bien lu : 1244 agences (au total) Voilà le bilan d' un État "gabegique" et tentaculaire ! Et bien sûr ça ne peut qu ' empirer sous une gestion socialiste qui ( le gros l' a dit ) veut augmenter le nombre de fonctionnaires et le contrôle de l' État dans tous les domaines . <

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Mais oui, il s'agit bien d'un scandale dont Le Petit a été le principal artisan ! Dématérialiser et déréglementer à tout va, et au final deux grands principes du droit budgétaire mis à la poubelle, l'universalité et la non affectation des recettes aux dépenses... Temps de se réveiller, mais cela n'a pas l'air d'atteindre nos actuels dépensiers, grands taxeurs, qui procèdent de la même façon...

  • Critique38
    Critique38     

    Qui contribue au produit de ces taxes? est ce à dire que 112milliards € représente de l'arget de poche pour les bénéficiaires et une somme exonérée des règles de gestion de comptes publics?

  • DominiqueD2B
    DominiqueD2B     

    Si l'on veut maîtriser les dépenses publiques, il faut que l'impôt fasse mal au contribuable. Tout doit être budgétise, tout le monde doit payer des impôts, et tout le monde doit être conscient qu'il les paye. Enfin, qui dit augmentation des dépenses ne doit pas vouloir dire augmentation des recettes affectées, c'est un peu trop facile. Cela ne se passe ainsi ni dans un ménage, ni dans une entreprise!

Votre réponse
Postez un commentaire