En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Un retraité touchait en moyenne 1.288 euros par mois en 2012

Mis à jour le
L'écart des pensions entre les hommes et les femmes dépassent les 700 euros.
 

Selon des statistiques officielles publiées ce mercredi 30 avril, la France comptait en 2012, 15,5 millions de retraités. La pension moyenne des hommes s'élevait à 1.654 euros et celle des femmes à 951 euros.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Solaris
    Solaris     

    Il faut prendre davantage aux retraités. Cette génération nous légue une planété polluée, des problèmes de financements des retraits qui vont nous obliger à travailler plusieurs années de plus sans être sûr d'avoir de l'argent lorsque nous seront retraités, pour leur permettre d'avoir plus davanatge on a creusé les déficits, certains sotn partis à 55ans, vois ce que léguent nos retraités à leurs enfants et leurs petits enfants et pourtant ils les regardent en souriant , font un bras d'honneur en disant je veux plus et toi tu creveras à la tâche pour payer ma retraite. BRavo les retraités quel bon esprit.

  • diabolo12
    diabolo12     

    1288€ en moyenne!! Quand vous enlevez les 15ou20% qui touche plus de 1500 ou 2000€ par mois( EDF ,SNCF, fonctionnaires et aussi cadre ou grand patron) je serai curieux de connaitre la moyenne , sûrement pas loin du seuil de pauvreté ou des minimas sociaux! D'ailleurs beaucoup on compris que en travaillant il ne gagnerons pas plus a la retraite que ceux qui profite du systeme, les étranger beneficiaire de toutes sortes d'aide, par exemple.

  • Celimene
    Celimene     

    Ce sont ceux là qui vont en bénéficier ..... et ce n'est pas moi qui le dit mais la COUR DES COMPTES ! c'est un comble ....

    Rolande RUELLAN
    Il est plus facile de prendre l’argent sur la retraite des Français que d’aller récupérer 1.000.0000.000 € (Oui ! Un milliard d’euros) en Algérie …
    La cour des comptes s’intéresse enfin aux "retraités" algériens ....
    C’est l’intéressante découverte ( !) faite par la Cour des Comptes qui, en épluchant les comptes
    de la CNAV (caisse nationale d’assurances vieillesse), l’organisme qui paye les retraites a constaté que : le nombre de retraités centenaires algériens (plus de 50.000) était particulièrement important.


    Ce nombre est même très supérieur au total des centenaires recensés par l’état-civil en Algérie.

    Rolande Ruellan, présidente de la 6e chambre de la Cour des Comptes qui a présenté le 9 juillet dernier un rapport sur la fraude sociale devant une commission parlementaire reconnaît le problème (document que chacun peut consulter pour vérifier cette info) :
    « Il y a des retraités qui ne meurent plus dans les pays étrangers » dit-elle, insistant, en particulier, sur le nombre de retraités centenaires algériens.
    Pourquoi ? Comment ? C’est ce qu’a tenté de savoir la commission.
    Il suffit de ne pas déclarer à la caisse de retraite le décès de l’ayant droit précise la magistrate.

    Mais il n’y a pas de contrôle ? s’étonne un membre de la commission.
    En Algérie nous n’en avons pas les moyens. Il faudrait mettre des contrôleurs itinérants dans tous les pays.
    Ce n’est pas évident ! souligne-t-elle.

    En résumé : Les algériens binationaux, ayant travaillé en France deviennent immortels à partir du moment où ils se retirent en Algérie pour leur retraite.
    Ce sont leurs enfants, voire leurs petits-enfants, qui continuent à percevoir la pension de retraite, bien après leur décès.
    Et il ne faut évidemment pas compter sur les autorités algériennes pour faire la chasse aux fraudeurs.
    On peut s’étonner, tout de même, qu’un organisme comme la CNAV qui verse chaque année 4 milliards d’euros de retraite à l’étranger, dont plus d'1 milliard d'euros pour l’Algérie, ne soit pas en mesure d’effectuer un minimum de vérifications : Soit en demandant, tous les deux ans par exemple, aux bénéficiaires de donner une preuve de leur existence, soit en les invitant à se présenter dans les consulats de France pour percevoir leurs pensions.

    Alors que le dossier des retraites est au cœur des préoccupations des Français, il est impensable que nos gouvernants ne se penchent pas sur cette question connue d’eux depuis longtemps.
    Sinon, ce «racisme antifrançais», finira par contrarier très fortement le plus borné des retraités mais aussi tous ceux qui cotisent pour une lointaine retraite hypothétique.

    cela semble déplaire à BFM qui "juge" si cela est correct ou pas ! mais cela circule les Français ne sont pas tous des imbéciles et surtout ils ne gobent pas tout ce que disent les médias !

  • lillois
    lillois     

    on rafle l'argent aux retraités qui ont bossé 45 ans,et 600 millions d'euros,pour les quartiers FLN un seau d'eau dans le désert,ils siffleront la marseillaise en remerciement

  • William Martin
    William Martin     

    Et l’affaire des retraités en Algérie qui touchent la retraite et qui sont décédés depuis belle lurette toujours dans ce même pays, mais officiellement toujours vivant.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    N'oublions pas les retraites des gens qui arrivent en France sans jamais y avoir travaillé !!!! Merci la France riche et égalitaire....

  • seraphin dupond
    seraphin dupond     

    Hummm ! j'en reve moi. Apres avoir investit toutes mes économies dans mon beau pays, je bosse 76 heures par semaine pour me payer au smic ! Un pays qui investit plus sur la retraite de ses vieux que sur ses "jeunes" actifs (j'ai quand meme 56 ans) est forcément promis à un bien bel avenir ! augmentons les retraites et que les jeunes de 17 à 67 ans en crèvent moi je dis lol

  • elminster
    elminster     

    Trop généreux le régime des commerçants... Et la moyenne du public et privé ??? histoire qu'on voit bien qu'on est tous logé à la même enseigne dans le justice sociale qu'on nous rabâche depuis 2 ans...

Votre réponse
Postez un commentaire