En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Fitch ratings s'inquiète de la nationalisation d'une entreprise par l'Etat français
 

L’agence de notation Fitch a décidé de maintenir à son plus haut niveau la note de la France, ce vendredi 14 décembre. Elle invite toutefois à ne pas procéder à de nouvelles nationalisations, au risque de se voir dégradée.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • pat352
    pat352     

    Et si on portait plutôt plainte contre les états qui dépensent 30% que ce qu'on les paye depuis 38 ans pour leurs services approximatifs ? En 2040 les retraites c'est 100 point de PIB à payer chaque année: -marche pas, foutu-. Le code du travail c'est 3200 page et la France à le record de chômage des jeunes et des vieux: marche pas. La France est recordman des impôts et taxes dans le monde et il y a 8 millions de pauvres: marche pas non plus. On n'aurait pas fini de faire la liste de ce qui va se casser la gueule et de ce que cet autocratie a détruit et écrasé depuis 40 ans. AAA ? Mais c'est un cadeau.

  • jeff1965
    jeff1965     

    marre de ces agences qui ne servent à rien sauf mettre un vent de panique ...que les états portent plaintes contre celle-ci . de plus l'opacité de ces agences devrait être dénoncé

  • pat352
    pat352     

    Ah !? Notre Fitch national pourrait éventuellement allumer une toute petite alarme si l'avion continuait à piquer du nez avec les quatre réacteurs en feu ? Diable ! Je suggère la loupiote qui signale la fin du rouleau de papier toilette, ne pas affoler les passagers sinon la tonte est moins bonne.

  • claranne
    claranne     

    la règle d'or... celle que les socialiste ne voulaient à aucun prix... comme le traité européen? comme la hausse de TVA? ... bref, le contraire des promesses.. sauf pour l'égalité sociale : tous pauvres pour ne pas faire de jaloux...

  • Manu11
    Manu11     

    Fitch c'est du franco-français, gentil avec nos soviets. Donc on est le plus mauvais des bons mais on emprunte à moins de 2%. Ne nous génons pas créons de la dette, le futur est pour nous, tout à nous. Seul hic le chomage sera à 12/13% mais ce n'est pas important, la pauvreté augmentera mais ce n'est pas important. Le plus important c'est que les bisounours et tous les politiques s'empiffrent de nos sous.

Votre réponse
Postez un commentaire