En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'enveloppe route prévoit ainsi de participer à une déviation de la RN19 à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne), élargir la Francilienne entre l'A4 et la RN4 en Seine-et-Marne ou s'attaquer au point noir du pont de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).
 
L'enveloppe route prévoit ainsi de participer à une déviation de la RN19 à Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne), élargir la Francilienne entre l'A4 et la RN4 en Seine-et-Marne ou s'attaquer au point noir du pont de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). - Jeff Pachoud - AFP

La région Île-de-France, présidée par Valérie Pécresse (Les Républicains), a symboliquement voté mercredi le "retour de son investissement" sur les routes, "non pas pour favoriser la voiture, mais pour faire sauter les bouchons".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •