En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls prononce ce mardi 8 avril sa déclaration de politique générale à l'Assemblée.
 

Le nouveau Premier ministre a annoncé, ce mardi 8 avril lors de sa déclaration de politique générale à l"Assemblée, qu'il rencontrera les partenaires sociaux le 11 avril.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • FLIBUSTE
    FLIBUSTE     

    DU SANG ET DES LARMES : Vous connaissez une catégorie de salariés français a qui le gouvernement oserait prendre 8% des revenus du jour au lendemain ? Sans une révolution et sans que la presse n'en parle pour dénoncer l'injustice !!! Non, et pourtant c'est ce que fait le gouvernement dans l'indifférence médiatique. Bien sûr, il est plus facile de s'en prendre à 200000 frontaliers qui ne maitrisent pas l'art de la grève et de la prise d'otage. 200000 travailleurs transfrontaliers qui plutôt que pleurer, de mendier et d’être des assistés font des efforts importants pour offrir un plus à leur famille. C'est vrai que des gens comme ça, à force de les décourager, il n'en reste pas beaucoup en France. Je remets et remets encore mon mots initial car il est systématiquement censuré par "les bienpensants" de " Bouse FM". Il y a sur Burne FM un pro de l’ostracisme parisien qui efface tous les mots sur la nouvelle taxe CMU contre les travailleurs frontaliers. Taxe de 8% de tous les revenus à partir du 1/6/2014. Le gouvernement veut faire croire à une mesure de solidarité !!! Par contre pour leur régime retraite, pas de solidarité, les frontaliers devront travailler jusqu'à 65 ans minimum et certainement bientôt 67 ans, quel que soit la durée de cotisation. Pour la durée hebdomadaire du travail, pas de solidarité non plus, les frontaliers font en moyenne 42,5 heures par semaine (1 journée de plus de travail par semaine par rapport aux salariés français). Pour les congés payés, toujours pas de solidarité, les frontaliers ont 4 semaines de congés par an seulement 9 jours fériés par an et bien sûr pas de RTT . Si les fonctionnaires français travaillaient à ce rythme, on n’attendrait pas 1 mois pour obtenir un passeport ou une carte d’identité et les tribunaux jugeraient les affaires un peu plus vite, pour ne citer que ces 2 exemples. Si les salariés de la SNCF avaient ce régime les trains seraient à l'heure et ne couteraient pas plus cher que l’avion. Si les travailleurs du privé travaillaient comme cela, nous n'aurions pas besoin de pacte de responsabilité, la productivité serait bonne, l’activité florissante et les caisses pleines. Enfin si les journalistes de BFM informaient à ce rythme, nous aurions une vraie chaine d'information permanente libre, indépendante et juste ..... CONTRE LA SECU ET LES TAXES, TOUS ENSEMBLES A LA PREFECTURE D’ANNECY LE 18/4/2014.

  • elminster
    elminster     

    Mais Ils en ont pas marre de se taper des discutions depuis 2 ans avec ces soit disant partenaires sociaux qui ne représente qu'eux même et surtout pas les Français en général. 2 ans de blabla, on demande des actes et Paf, on va encore et encore blablater, pauvre France...

Votre réponse
Postez un commentaire