En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
En 2012, Tracfin a constaté une hausse des signalements des mouvements de fonds liés à des vignobles rachetés par des investisseurs chinois, russes ou ukrainiens.
 

Tracfin, l'organisme chargé de lutter contre le blanchiment d'argent, pointe dans son rapport 2012 une recrudescence de signalements concernant des vignobles français acquis par des investisseurs étrangers.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire