En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Chaîne de montage de poids lourds Volvo, en Inde.
 

Le constructeur suédois Volvo a annoncé mercredi son intention d'installer une partie de sa production de poids lourds en France.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • bamby69
    bamby69     

    il y a rien d'extra dans les camions renault toute les pièces sont fournis par volvo seul le montage se fait en france alors encore une manipulation des médias gauchiste et rmc en porte parole

  • corsacove123
    corsacove123     

    Je le crois oui, il y en aurait beaucoup trop, mais
    cela est curieux je croyais a lire les gens sur ce forum
    que la France était un pays épouvantable pour les entreprises, une fiscalité horrible, des syndicats gôchos grincheux, franchement ils sont sur !!! chez Volvo

  • ALEX BENOIT B
    ALEX BENOIT B     

    Le déclin du poids lourd en France vient de la fusion entre Berliet et Saviem en 1978 ce qui donna renault VI. A minima sous cette marque; les usines tournaient encore et ils fabriquaient même des autocars à Annonay. Maintenant, c'est un désert de partout par manque de volonté commerciale, industrielle et politique. Le vieux Marius Berliet que j'ai connu doit se retourner dans sa tombe.

  • BJP034
    BJP034     

    Etonnant, la France proposerait une rentabilité supérieure à celle de la Suède ? Des arrivages de réfugiés Syriens, Somaliens, Lybiens etc.... seraient ils prévus ?

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    Il faut en conclure que les actionnaires verront leurs dividendes améliorés ici, sinon cette opération n'existerait pas. Si nous revenions au 50 heures hebdomadaires, à 3 semaines de congés payés, si nous ramenions le salaire moyen à la moitié de ce qu'il est, si nous portions l'age de la retraite à 75 ans, nul doute que le pays serait obligé de refuser l'arrivée d'un certain nombre d'entreprises étrangères non ???

Votre réponse
Postez un commentaire