En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron a évoqué de possibles sanctions contre la Pologne s'il est élu.
 

Alors que le candidat avait évoqué des sanctions européennes contre la Pologne dans le dossier Whirlpool, Varsovie a vivement réagi, qualifiant notamment ces propos de "populisme à l’état pur".

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • anticapitaliste
    anticapitaliste     

    Mais n on, la délocalisation il en a strictement rien à faire. Ce sont simplement et uniquement des parole en l'aire lancés à la va vite pour sa recherche de voies en vu de son élection. C'est un fervent pro-mondialiste prêt à tout pour satisfaire son électorat constitué de riches hommes d'affaires. Du moment que ses mensonges et sa duperie le font monter dans les sondages pour l'accession à la présidence, il y en a rien à faire du reste.

  • anticapitaliste
    anticapitaliste     

    Mais n on, la délocalisation il en a strictement rien à faire. Ce sont simplement et uniquement des parole en l'aire lancés à la va vite pour sa recherche de voies en vu de son élection. C'est un fervent pro-mondialiste prêt à tout pour satisfaire son électorat constitué de riches hommes d'affaires. Du moment que ses mensonges et sa duperie le font monter dans les sondages pour l'accession à la présidence, il y en a rien à faire du reste.

  • anticapitaliste
    anticapitaliste     

    Mais n on, la délocalisation il en a strictement rien à faire. Ce sont simplement et uniquement des parole en l'aire lancés à la va vite pour sa recherche de voies en vu de son élection. C'est un fervent pro-mondialiste prêt à tout pour satisfaire son électorat constitué de riches hommes d'affaires. Du moment que ses mensonges et sa duperie le font monter dans les sondages pour l'accession à la présidence, il y en a rien à faire du reste.

  • Pascal
    Pascal     

    A torr ou à raison, j'ai l'impression que toute c'est histoire vont faire monté les Nationalistes.

  • Pascal
    Pascal     

    donc j'en conclu que l'une des deux solutions la moins violente serai de revoir les traités européen concernant la délocalisation ?

  • Dodds
    Dodds     

    Des sanctions contre la Pologne? Quelles sanctions et à quel titre ?

    L'article 63 du TFUE précise que "toutes les restrictions aux mouvements de capitaux" entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

    2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux paiements entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

    En clair, il s’agit d’interdire aux gouvernements nationaux de s’interposer face à une entreprise qui voudrait se délocaliser à l’étranger. Autrement dit, les entreprises sont totalement libres de délocaliser leur production vers un pays à la main d’œuvre moins coûteuse, sans que l’État ait son mot à dire.

    Il n'est pas possible que Macron ignore ce traité, ce qui voudrait dire qu'il ne fait que de la gesticulation avant le second tour !

  • Serge Malinov
    Serge Malinov     

    Rappelez moi qui était ministre de l'économie il ya quelque temps lorsque les delocalisations allaient bon train?

  • Serge Malinov
    Serge Malinov     

    .

  • roberton
    roberton     

    Allez voir sur youtube ce que disait le Candidat Asselineau sur l’Europe, Macron ne peut rien faire à cause des traités, l’ Europe c’ est la concurrence à tous les niveaux et la libre circulation des capitaux. Faut sortir de ce machin qui va nous couler tous avant qu’il n’explose.

  • Flo Dur
    Flo Dur     

    C'est pas possible! Maintenant, Macron fait du Le Pen. Après le couac d'Attali, le couac de Laurence Parisot, voici le couac de ... Emmanuel Macron. A son discours, je ne vois vraiment plus la ligne directrice, le cap à suivre. Très inquiétant.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire