En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Yann Galut (PS): "nous devons durcir la loi sur l'évasion fiscale"

Mis à jour le
Yann Galut, député (PS) et rapporteur du projet de loi contre la fraude fiscale, était l'invité de BFM Business, ce jeudi 10 octobre.
 

Le rapporteur du projet de loi contre la fraude fiscale était l'invité de BFM Business, ce jeudi 10 octobre. Il a affiché sa volonté de durcir la loi, tout en refusant d'établir un lien entre les hausses d'impôts et l'évasion fiscale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Jean Claude Garcia
    Jean Claude Garcia     

    Qu'attend t'il Yann Galut pour demander à Hollande et MOSCOVICI pour faire le nécessaire? Dénoncer c'est bien mais agir c'est mieux! Les électeurs n'ont pas voté HOLLANDE pour remplacer SARKOZY, mais pour qu'il mène une autre politique! Hors aujourd'hui, Hollande mène la même politique que SARKOZY, VALLS la même que GUEANT , HORTEFEUX et SARKOZY, MOSCOVICI la même que WOERTH et BAROINS, et M.SAPIN la même que Xavier BERTRAND! Et qui dit mêmes politiques, mêmes échecs! Almors assez de gesticulations Messieurs les Socialistes; montrez nous ce que vous êtes capable de faire!

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    "une manne financière que nous nous devons de récupérer" c'est consternant. Tout dans le cochon est bon, à croire qu'ils doivent travailler là-dessus toute la journée; où pouvons nous piquer du pognon?

  • Denis Morin
    Denis Morin     

    Et oui mon gars, tous ceux qui ont un peu de pognon veulent foutre le camp de ce pays ! comme c'est bizarre ! mais ce Galut fait semblant de ne pas comprendre.

Votre réponse
Postez un commentaire