En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'Afnor se servira du résultat de la consultation pour recommander aux fabricants un modèle spécifique de clavier pour la France.
 

L'institution française qui émet des recommandations sur les normes lance ce jeudi une vaste consultation sur son site pour choisir entre deux modèles de clavier d'ordinateur mieux adapté que l'actuel Azerty à l'orthographe française.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Zero de conduite
    Zero de conduite     

    Le clavier AZERTY est un cauchemar, mais pourquoi vouloir réinventer la roue? Il existe des claviers pour la langue francaise qui fonctionne parfaitement sans être trop différents des autres clavier "latin". Ça fait des années que j'utilise le clavier suisse français (QUERTZ), qui fonctionne infiniment mieux que le AZERTY

  • Jean-Pierre MALJEAN
    Jean-Pierre MALJEAN     

    Sur les PC fonctionnant sous Linux et notamment sous Ubuntu, le clavier AZERTY est enrichi est natif, au point que ce soucis de majuscules accentuées, des caractères latin æ œ Œ Æ ÉÀÈ«»© ↓¬ð’‘ëßßä etc. n'a plus de sens.
    BEPO à quoi bon... Est-ce le BEPO prend en compte toutes les spécificités des langues et dialectes régionaux (catalan, berrichon, ZUP, etc.). Pousser les fabricant à fabriquer ce type de clavier n'a aucun sens économique. Il serait plus pertinent d'obliger MICROSOFT à respecter notre langue et de paramétrer le clavier AZERTY correctement comme le font UNIX et LINUX.

Votre réponse
Postez un commentaire