En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Au Mexique, Greenpeace a créé des ateliers de réparation de smartphones pour donner une seconde vie aux appareils numériques.
 

Dans son premier classement sur l’obsolescence programmée, Greenpeace Asia a scruté une quarantaine de smartphones, tablettes et PC portables. Accusés de proposer des appareils irréparables par les utilisateurs, Samsung, Apple et Microsoft se font épingler.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire