En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les entreprises ont calculé leurs premières estimations de coûts de la cyberattaque Petya.
 

Des multinationales comme Saint-Gobain, Reckitt ou Mondelez, touchées par la cyberattaque d'il y a dix jours en subissent encore les effets, avec des milliers d'ordinateurs bloqués. Le montant des dégâts, qu'elles commencent à chiffrer, est astronomique.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire