En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Washington bannit l'antivirus russe Kaspersky de ses administrations

Le siège mondial de Kaspersky se trouve à Moscou.
 

Les agences fédérales américaines peuvent-elles protéger leurs systèmes informatiques avec un logiciel russe? Le gouvernement américain, qui craint un cyberespionnage, a décidé de bannir Kaspersky de ses services.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire