En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmbusiness

La France parie sur les navettes autonomes - 08/02

Connue pour sa tradition automobile séculaire, la France peut aujourd'hui se targuer d'avoir un coup d'avance sur les navettes autonomes. En septembre dernier, la RATP a par exemple lancé l'expérimentation de la navette autonome du constructeur français EasyMile à Paris. Ce véhicule 100% électrique, bardé d'informatique embarquée, de capteurs et de caméras, transporte sans chauffeur, jusqu'à 12 personnes dont six sont assises, à une vitesse de croisière de 20 kilomètres/heure. Alors que les essais autour de ces véhicules sans chauffeur se multiplient à l'étranger, Keolis, filiale de la SNCF, exploite déjà sur une voirie de 1,3 kilomètre deux navettes autonomes de la société française Navya. - On en parle avec: Christophe Sapet, président de Navya. Arnaud Julien, directeur innovation de Keolis. Et Pascal Samama, journaliste de bfmbusiness.com. - Tech & Co, du mercredi 8 février 2017, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.

Mise en ligne le 08/02/2017

Sur le même sujet