En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmbusiness

La taxation des Gafa, distorsion fiscale ou handicap ? - 05/12

Bruxelles souhaite taxer les Gafa sur la base de leur chiffre d'affaires réalisé dans chaque pays. Or, les sociétés concurrentes ne paient pas d'impôts contrairement aux sociétés européennes. Il ne s'agit pas de distorsion fiscale mais d'un handicap qui pénalise ces dernières. Ces marques concurrentes gagnent des fortunes sur le territoire européen sans être inquiétées de droits fiscaux et peuvent se permettre de racheter des sociétés émergentes ultra high-tech. Jean-Manuel Rozan, cofondateur de Qwant, souhaite que les Français soutiennent ces sociétés qui se déchargent de leurs impôts en France en consommant leurs produits. Comment le gouvernement compte-t-il pallier ce problème ? Pourquoi les sociétés concurrentes sont-elles favorisées fiscalement ? - Good Morning Business, du mardi 5 décembre 2017, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

Mise en ligne le 05/12/2017

Sur le même sujet