En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmbusiness

Le cinéma français: un financement obligatoire ? - 24/02

La cérémonie des César de ce soir ouvre le débat sur le financement du cinéma français. Cet évènement est considéré comme étant plutôt financier que culturel. Judicaël Perrin, directeur du département audiovisuel de la Banque Palatine, estime que dans l'industrie cinématographique, il faut équilibrer les revenus et aligner les intérêts en répartissant les recettes comme les pertes. Il ajoute qu'en Europe, la France tient la première place sur les entrées en salles. Mais pour aller chercher les financements dont le cinéma a besoin, il faut qu'il y ait une totale transparence sur la répartition des côuts et des recettes. Il est à noter que la Banque Palatine est un des financeurs du cinéma français. - Good Morning Business, du vendredi 24 février 2017, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.

Mise en ligne le 24/02/2017

Sur le même sujet