En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmbusiness

Le droit à l'erreur: le vrai enjeu d'une "Startup Nation" ? - 25/07

Le "droit à l'erreur" dans les démarches avec l'administration sera bientôt une réalité. La présentation du projet de loi sera effectuée à la rentrée. Cette promesse de campagne d'Emmanuel Macron a pour but d'améliorer les relations entre les administrés et l'administration. Concrètement, les particuliers, entrepreneurs et employeurs soumis à une obligation réglementaire ne seront pas mis à l'amende en cas d'erreur "de bonne foi" de leur part. Ainsi, l'administration deviendra une force de conseil plus qu'une force de contrôle et de sanction. À noter que le principe fondamental de cette loi est de permettre aux entrepreneurs de rebondir. Alors, le "droit à l'erreur" est-il le vrai enjeu d'une "Startup Nation" ? - On en parle avec: Isabelle Saladin, présidente d'I&S Adviser. - Tech & Co, du mardi 25 juillet 2017, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business.

Mise en ligne le 25/07/2017

Sur le même sujet