En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmbusiness

Le "maux" de la fin: Plus de la moitié des patients sont prêts à se faire soigner par un robot ou une intelligence artificielle – 15/04

Selon une étude du cabinet PwC, plus de la moitié des patients sont prêts à troquer leur médecin contre un robot. Cette étude a été menée dans plusieures régions dans le monde comme l'Europe, le Moyen-Orient ou encore l'Afrique du Sud. Cependant, le pourcentage est beaucoup plus élevé, à hauteur de 90%, dans les pays moins développés tels que l'Afrique du Sud, la Turquie ou le Nigéria. Ceci est dû à l'insuffisance des équipements médicaux et au nombre de nombre de médecins. Dans les pays européens en revanche, le pourcentage n'est que de 50% . En effet, ils remettent en cause la capacité des robots à prendre des décisions. - Avec: Julien Gagliardi, journaliste de BFM Business. - Check-up Santé, du samedi 15 avril 2017, présenté par Fabien Guez, sur BFM Business.

Mise en ligne le 15/04/2017

Sur le même sujet