En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmbusiness

Repasser sous les 3%, est-ce plus important que notre sécurité ? - 12/07

L'État compte économiser 4,5 milliards d'euros cette année. Le gouvernement vient de présenter une série de coupes budgétaires affectant plusieurs ministères, mais qui ne doit théoriquement pas toucher au budget de la Défense. Le ministère devra en revanche respecter l'enveloppe votée par le Parlement, prévoyant une réduction des dépenses de 850 millions d'euros. Mais avec l'engagement des forces françaises dans les opérations extérieures et la lutte contre le terrorisme, cette situation est-elle acceptable ? Revenir sous les 3% de déficit, est-ce plus important que notre sécurité ? - On en parle avec: Jean-Paul Paloméros, général d'armée aérienne. Gwendal Rouillard, député LREM du Morbihan. Philippe Plouvier, directeur associé au Boston Consulting Group, spécialiste des questions défense et aérospatiales. Et Éric Trappier, président du Gifas, PDG de Dassault Aviation. - Les Décodeurs de l'éco, du mercredi 12 juillet 2017, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

Mise en ligne le 12/07/2017

Sur le même sujet