En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
bfmbusiness

Sacraliser la Sécu, n'est-ce pas le meilleur moyen de la tuer ? - 21/02

La Mutualité française a convié ce mardi les postulants à l'Élysée à venir présenter leur vision en matière de santé. L'occasion pour eux de préciser leurs projets sur un sujet cher aux Français. Tous sont quasiment d'accord sur un point, celui de ne pas toucher au remboursement. Mais le système, très endetté, n'est-il pas à bout de souffle ? Sacraliser la Sécu, n'est-ce pas le meilleur moyen de la tuer ? - Avec: Agnès Verdier-Molinié, directrice de la fondation iFRAP, auteur de "Ce que doit faire le (prochain) président". Gilles Bonnefond, président de l'USPO (Union des syndicats de pharmaciens d'officine). Patrick Brothier, président d'Adrea mutuelle. François Miquet-Marty, président de Viavoice, auteur de "Secrets de croissance. L'entreprise-métamorphose, nouvel âge de l'entreprise". Et Frédéric Bizard, économiste de la santé, auteur de "Protection sociale - Pour un nouveau modèle". - Les Décodeurs de l'éco, du mardi 21 février 2017, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

Mise en ligne le 21/02/2017

Sur le même sujet