En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Chaque administration fiscale aura connaissance des avoirs financiers placés à l'étranger par ses contribuables.
 

Une cinquantaine de pays, dont la France, s'est engagée, ce 29 octobre, à mettre en place dès 2017 l'échange automatique d'informations financières afin de lutter contre la fraude fiscale. Une trentaine d'autres seront prêts en 2018.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Je ne vois pas les paradis fiscaux dans cette lettre.
    C'est de l'INTOX !!!

Votre réponse
Postez un commentaire