En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Au Brésil, personne n’a intérêt à ce que les favelas sortent de la misère"

Alan Duarte veut que l'État brésilien investisse d'avantage dans les quartiers pauvres de Rio.
 

INTERVIEW - Alan Duarte, à l’origine d’un projet associatif au sein de l’une des favelas les plus dures de Rio, désespère de voir enfin les quartiers populaires profiter des grands événements organisés au Brésil.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire