En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso (à gauche) et  le Premier ministre grec, Antonis Samaras (à droite), ce mercredi 8 janvier.
 

Le président de la Commission européenne, en visite à Athènes ce mercredi 8 janvier, a demandé à la Grèce de ne pas ralentir "le rythme des réformes". Le pays compte sortir du programme d'aide internationale en juillet prochain.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • dnomyar
    dnomyar     

    ce mec me fera voter pour la première fois FN

  • HERRIN
    HERRIN     

    Il pourrait reverser une partie de son salaire .....un peu démago hein mais bon de temps en temps ça fait du bien...............

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    à la vue des hommes politiques sur cette photo, les restrictions, n'ont pas l'air de les geiner beaucoup! pas difficile pour eux de répondre positivement! Mais? SI VOUS ALLIEZ DIRECTEMENT POSER LA QUESTION AUX CONTRIBUABLES?

Votre réponse
Postez un commentaire