En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Brexit: la facture promet d'être très salée pour l'État britannique

Mis à jour le
L'institut britannique OBR a jugé que le pays allait perdre 2,4 points de croissance sur la période 2016-2021 en raison du vote pour le Brexit.
 

Le Royaume-Uni va devoir emprunter 122 milliards de livres (143 milliards d'euros) de plus que prévu d'ici à 2021 a annoncé l'institut officiel OBR qui a abaissé ses prévisions de croissance après le Brexit.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire