En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
DuPont Comme des Garçons Prêt-à-manger Cadillac French bashing Made in France Net-à-porter Agent provocateur Vivienne Westwood Kylie Minogue Nathalie Massenet Henry Ford
 

DuPont, Comme des Garçons, Prêt-à-manger. À première vue, ces sociétés sonnent bien français. Elle ne le sont pourtant pas, même si elles ont malgré tout un petit quelque chose de tricolore dans leur origine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Opinionway
    Opinionway     

    Il y en a d'autres, comme Chevrolet ou d'anciens huguenots qui se seont réfugiés à l'étranger lors de la révocation de l'Edit de Nantes.

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Et nous nous avons droit au lunettes
    "CHINE CHINE"
    D'affreux loup de londres

  • davidabell
    davidabell     

    Je recommande la chronique récente de Jean-Marc Daniel sur l'origine de Dupont.

  • Buddy
    Buddy     

    Et nous en France on se gargarise d'un verbiage pseudo anglophone de plus en plus pénible, en particulier dans le monde du boulot, de plus en plus marquées par ce snobisme nouveau cru. Il faut croire qu'on aime çà. C'est vrai il est tellement mieux de dire hashtag plutôt que dièse ou slash plutôt que barre, call plutôt qu'appel, etc, etc.

    davidabell
    davidabell      (réponse à Buddy)

    Les langues évoluent. Il faudra vous y faire. Plus le gouvernement essaye d’empêcher les anglicismes, plus il y en a, ce qui est d'ailleurs un signe très positif de la mentalité française.

    "Mot dièse" est une expression ridicule et c'est bien normal que les gens utilisent Hashtag. De même une "barre" n'est pas un slash.

    Par contre je vous donne raison sur "call" au lieu d'"appel". Cela sent en effet la snobinarderie.

    Quant à l'article, un plus pour m'avoir appris l'origine du E.I. de Dupont de Nemours & Co. mais deux moins pour le cliché faux du French-bashing et pour la référence à une blogueuse si influente que, vivant aux USA je n'en ai jamais entendu parler...

Votre réponse
Postez un commentaire