En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Paul Magnette (à gauche), le ministre-président de la Wallonie, refuse toujours de donner son accord au Ceta.
 

Le pays, qui se heurte toujours au refus de la Wallonie, a désormais jusqu'à lundi soir pour donner son feu vert au traité de libre-échange.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire