En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La croissance de l'Allemagne et de la France ont été proches en 2013

Mis à jour le
Les économies françaises et allemandes serait-elles en train de converger?
 

Les instituts de la statistique français et allemands ont chacun publié, ce 14 février, des chiffres de la croissance étonnamment similaires. Faut-il comprendre que leurs économies se valent ?

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • treza555
    treza555     

    Boulette…

    Il y a quasiment pile un an, le 20 février 2013, je publiais mon édito (bimensuel) des blogueurs sur le site d’informations Mediavox, dans lequel j’évoquais la farce qu’étaient à mon sens les prévisions de croissance de Pierre Moscovici pour l’année 2013.

    J’ai par ailleurs conclu mon édito par ces quelques mots :

    « tout ce remue-ménage nous prépare à l’idée qu’il pourrait probablement y avoir en France un nouveau plan d’austérité d’ici la fin de l’année 2013. »





    Qu’en est-il un an plus tard ?





    Là où François Hollande promettait dans son projet de campagne une croissance à 1,7% pour l’année 2013, qu’il a ensuite revu à 1,2%, puis à 0,8%, base sur laquelle le Gouvernement a établi son budget pour l’année 2013 à l’automne 2012, on a récemment appris que celle-ci ne s’était finalement montée à 0,3%, soit 0,5 point en-dessous de l’objectif annoncé.





    Il y a un seul Ministre de la majorité qui à l’époque de mon édito avait osé annoncer un objectif de 0,3% de croissance sur l’année 2013, avant de se faire incendier par ses collègues de la majorité. Laurent Fabius.

    L’Elysée, Matignon et Bercy nous auraient-ils menti sciemment ? Dans quel but ? Nous imposer un nouveau plan de rigueur ?





    Là aussi j’avais vu juste…

    Le Président de la République a récemment annoncé qu’il cherchait à faire 50 milliards d’euros d’économies sur 3 ans.





    Malgré la réalité des chiffres, publiés par l’INSEE, Pierre Moscovici ne peut aujourd’hui s’empêcher de s’auto-congratuler sur ses 0,3% de croissance, là où fin 2012, 0,8% de croissance constituaient pour lui « le haut d’une fourchette réaliste »…





    Bref…

    Il n’y a vraiment rien à leur demander… Ca n’est pas qu’ils ne veulent pas. C’est juste qu’ils sont incapables.

Votre réponse
Postez un commentaire