En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bruxelles devrait une nouvelle fois faire preuve de clémence vis-à-vis de Paris
 

Bruxelles réfléchit à accorder un répit jusqu'en 2018 à la France pour pouvoir ramener son déficit sous les 3% de PIB, rapportent les Echos ce mercredi 18 février. Une piste qui n'est toutefois pas encore définitivement tranchée au sein de l'exécutif européen.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire