En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La BCE devrait passer à l'action dès ce jeudi
 

La Banque centrale européenne devrait tenter, dès ce jeudi, de relancer la croissance en injectant des centaines de milliards d'euros dans l'économie. Sa méthode : le rachat des dettes d'Etat. Son modèle : le "quantitative easing" qui a dopé l'économie américaine. Est-ce la bonne méthode ? La réponse avec deux économistes de premier plan.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Deboutlesmorts
    Deboutlesmorts     

    Etonnant de prendre cette décision au moment ou l'euro à baissé , donc l'Europe est plus compétitive + le prix du pétrole qui n'est pas chère .

  • auditeur
    auditeur     

    La relance de la croissance est un cache misère pour masquer loe fait que les Etats ne peuvent plus se financer par l'impôt et qu'ils doivent le faire en recourant à la planche à billets, ce qui revient à puiser dans la poche du citoyen, mais en même temps est l'épreuve de vérité de la compétitivité d'un Etat.

    On pourrait très bien supprimer l'impôt et financer entièrement l'Etat par la planche à billets ( l'Etat paie ses fonctionnaires avec les billets qu'il fabrique, l'Etat a le monopole de battre monnaie), mais alors si l'Etat n'est pas efficace le cours relatif de la monnaie par rapport aux autres s'effondre.

Votre réponse
Postez un commentaire