En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Réserve fédérale américaine réduit légèrement son soutien à l'économie, a-t-elle annoncé ce mercredi 18 décembre.
 

La Réserve fédérale américaine a annoncé ce 18 décembre abaisser légèrement le montant de ses rachats d'actifs de 85 milliards de dollars par mois à 75 milliards.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • servitudevolontaire
    servitudevolontaire     

    Stanley Fischer , l'ex-président de la Banque d'Israël pourrait être numéro 2 de la Fed


    Après une présidence réussie à la Banque d'Israël, Fischer en passe d'être nommé à la Federale Reserve


    La Maison-Blanche envisage de nommer Stanley Fischer, ex-président de la Banque centrale d'Israël, à la vice-présidence de la Réserve fédérale américaine (Fed), a affirmé le Wall Street Journal.

    Interrogée par l'AFP, la Maison-Blanche n'a pas fait de commentaire. Stanley Fisher, 70 ans, qui a la double nationalité américaine et israélienne, a dirigé la Banque d'Israël pendant huit ans jusqu'en juin dernier . Sa présidence a été marquée par de nombreuses mesures financières qui ont donné confiance aux investisseurs étrangers et par une stricte maitrise de l'inflation.

    Au poste de vice-président de la Fed, il remplacerait Janet Yellen qui doit prendre la présidence de l'institution monétaire le 1er février, une fois sa nomination confirmée par le Congrès américain.

    M. Fischer est un économiste respecté dans les cercles économiques américains. Il a été le numéro deux du Fonds Monétaire International (FMI) pendant sept ans jusqu'en 2001.

    M. Fischer a longtemps enseigné au Massachusetts Institute of Technologie (MIT). Parmi ses étudiants figurent des personnalités économiques comme Ben Bernanke, l'actuel président de la Fed, Mario Draghi, le président de la BCE, et Lawrence Summers, ancien conseiller économique du président Obama.

    Le nom de Stanley Fischer avait déjà été évoqué lorsque la Maison-Blanche cherchait un candidat pour succéder à Ben Bernanke à la tête de la Fed. La présidence américaine avait finalement décidé de nommer une femme pour la première fois en la personne de Janet Yellen, déjà numéro deux de la banque centrale.

    À la tête de la Banque d'Israël, une femme a succédé à Stanley Fischer: Karnit Flug, 58 ans, elle aussi une ancienne du FMI.

    Un duo apprécié ?
     
    Selon les observateurs, un duo Yellen-Fischer pourrait bien fonctionner auprès des marchés, qui apprécieraient à la fois la connaissance approfondie du système monétaire américain de Mme Yellen et l'expérience internationale de Stanley Fischer... Alors que la Fed se prépare à retirer progressivement ses mesures exceptionnelles de soutien aux marchés financiers (85 Mds$ d'injection par mois sous forme d'achats d'obligations), le vaste réseau de contacts de M. Fischer pourrait aider la Fed à agir sans provoquer de mouvements de panique sur les marchés mondiaux...


    http://www.boursier.com/actualites/economie/l-economiste-stanley-fischer-prochain-numero-2-de-la-fed-22351.html

Votre réponse
Postez un commentaire