En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Alexis Tsipras s'est mis une partie de ses voisins européens à dos.
 

Le gouvernement allemand a jugé que le Premier ministre grec a commis "une faute" en accusant le Portugal et l'Espagne de s'être ligués contre la Grèce. Ce qui remet un peu d'huile sur le feu entre Athènes et Berlin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    1) L'erreur n°1 est que les parlementaires europeens on fait entré la Grèce en Europe.
    2) L'erreur n°2, est que les parlementaires europeens ont doublés depuis la dette de la Grèce.
    QUI EST RESPONSABLES ? Voir 1 et 2)

  • Facebook-830482023649710
    Facebook-830482023649710     

    Berlin a raison de fermer le banc car ça suffit d'essayer de semer la zizanie à l'intérieur de l'UE, d'autres ont essayé pendant leur campagne présidentielle en 2012 et ont échoué.
    Quand on commence à regarder ses voisins de travers en espérant que cela va régler ses propres problèmes, ça finit toujours très mal. L'histoire du XX° siècle est là pour le démontrer.
    Il serait souhaitable que les bonnes âmes en France qui exigent une enquête sur la mort de Boris Nemtsov, apportent aussi leur soutien au Portugal et à l'Espagne à moins que l'exemple de ces 2 pays dérange.....
    Je rappelle que contrairement à ce qui se passe en France, le chômage en Europe recule.....

Votre réponse
Postez un commentaire