En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Bundestag allemand lors d'un précédent vote en 2011
 

Le Grèce ne peut pas encore tout à fait pousser un "ouf" de soulagement. Le plan d'aide, arraché après 17 h de négociations, doit, en effet, encore être approuvé par huit parlements nationaux, en France et en Allemagne notamment.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • La comtesse
    La comtesse     

    UN PEU DE FICTION....

    ........Et si DEMAIN, après avoir fait avaler par un vote au parlement Français la potion grecque qu' il refuse pour notre pays (privatisation, retraite à 67 ans, hausse de la TVA anti-délocalisation .....)

    .........NOUS LISIONS les TITRES DE "UNE" ainsi libellés :

    RIEN NE VA PLUS, LA GRECE REFUSE LA POTION DE L'AUDACIEUX
    LE PARLEMENT GREC A VOTE "NON" !!!


    Prenons date et il aura bonne mine "notre" ENTRANT DANS L' HISTOIRE !.

    toto le modo
    toto le modo      (réponse à La comtesse)

    La Grèce 2ième édition

    Les impôts…c’est quoi ça ?

    On sait que la majorité des grecs ne paient pas ou peu d’impôt. Début juillet, la ministre grecque de l’Emploi, citait l’exemple d’un couple possédant deux résidences, deux voitures, et un voilier de 10 mètres.
    > > > > > > > > > > « J’ai la déclaration sous les yeux, ce couple déclare 19.300€ par an et paie 9 euros d’impôts » déclarait-elle.
    > > > > > > > > > > Ce que l’on sait moins, c’est qu’il existe aussi de nombreux privilèges fiscaux. C’est le cas des armateurs grecs. Ils bénéficient d’une immunité qui interdit les contrôles fiscaux. Autrement dit, impossible de vérifier leurs comptes. Parlons aussi de l’église orthodoxe. Immensément riche, l’église est le premier propriétaire foncier du pays mais exonéré d’impôts ! Le gouvernement a essayé de taxer les produits dérivés comme les cierges, sans succès. Officiellement, l’église à fait dire qu’elle ne vendait plus rien..
    > > > > > > > > Des morts qui touchent leur retraite…
    > > > > > > > > On vient de découvrir que plus de 4500 grecs touchent leur retraite alors qu’ils sont morts depuis des années. Dans ce pays de 10 millions d’habitants, on a recensé 9000 centenaires. C’est six fois plus qu’en France ! Le gouvernement a lancé une enquête pour vérifier s’ils étaient toujours en vie…En effet, il s’est avéré que certaines familles ne déclaraient pas la mort de leurs proches pour toucher les pensions. Sur une petite île grecque, le ministère de la santé vient de reconnaitre que plus de 600 habitants sur 2000 recevait une allocation parce qu’ils étaient aveugles. Le vice-ministre a reconnu que c’était un peu « bizarre ». Oui, vice-ministre parce que dans le gouvernement de Papandreou chaque ministre à un vice-ministre. Et aussi un ou plusieurs secrétaires d’état, soit un gouvernement de 40 membres. En France, ils sont 34 et c’est déjà beaucoup.
    > > > > >
    > > > > > En Grèce, pas de cadastre !


    > > > > > Autre aberration, la taxe foncière sur les propriétés. Elle n’est payable que si la maison est terminée. Résultat, les maisons sont volontairement inachevées mais habitées. En plus, le gouvernement ne peut rien vérifier puisqu’ il n’y a pas de cadastre. Personne ne sait qui habite où.

    Pourtant, un fonctionnaire astucieux s’est mis en tête de retrouver les propriétaires qui habitent les maisons, grâce à leurs factures d’électricité.

    Peine perdue, les agents de l’EDF local se sont mis en grève dénonçant « un racket gouvernemental ».




    > > > > > Et nous payons pour les Grecs afin qu'ils restent dans l'Euro
    > > > > > > > > avec nos impôts plus lourds , les remboursements moindres.
    > > > > > > > > Allez savoir pourquoi certains Français ne sont pas contents
    > >

  • 109600
    109600     

    Pourquoi croyez-vous que la situation se soit débloquée ?
    Cet accord n’a été obtenu qu’après que François Hollande se soit porté garant d’une énorme partie du versement des milliards d’euros allouée à la Grèce au grand soulagement des pays hostiles à une aide. Il a acheté cet accord en pariant sur la capacité des grecs à le rembourser. Aujourd’hui notre pays est en position de risque.
    Si les grecs ne peuvent pas régler leurs dettes, ce sera nous et nous seuls qui paierons la facture.
    Nous sommes caution par sa faute et hypothéquons l’avenir de nos enfants. Et hélas ce n’est qu’une partie des négociations le reste étant caché aux contribuables.

Votre réponse
Postez un commentaire