En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Pourquoi de plus en plus de Grecs renoncent à leur héritage

La ville d'Athènes
 

Plus de 50.000 Grecs ont refusé en 2016 de récupérer des propriétés laissées par un parent décédé, soit deux fois plus qu'en 2013. Dans un pays où le chômage dépasse les 20%, les Grecs n'ont pas les moyens de payer les taxes foncières et de faire face à l'endettement de leurs aïeuls.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire