En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'Insee citera les revenus du trafic de drogue et d'armes et de la prostitution dans une comptabilité séparée.
 

L'Insee n'intégrera pas le trafic de drogue dans le calcul du PIB, contrairement à ce que demande Bruxelles. L'institut de la statistique explique ce 18 juin qu'il produira désormais une double comptabilité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • CitronPresse
    CitronPresse     

    La France est une société fortement orientée sur le loisir et le sexe, le travail et la morale ont une place bien secondaire. J'ai tendance à croire que les chiffres de l'INSEE sont dans la fourchette basse.

  • arthurH
    arthurH     

    je vais commencer à me shooter et à faire le trottoir, si ça peut redresser le pays pourquoi pas ?

  • fifi0682
    fifi0682     

    cette idée viendrait de bruxelles? Ils sont du même niveau que nos socialistes en france alors!

Votre réponse
Postez un commentaire