En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"Je ne peux pas consacrer mon argent au schnaps et aux femmes et ensuite réclamer de l'aide"

Jeroen Dijsselbloem, chef de l'Eurogroupe.
 

Jeroen Dijsselbloem, chef de l'Eurogroupe, a eu des propos jugés désobligeants à l'encontre de pays du sud de la zone euro. Il a refusé de s'excuser, mais il se défend d'avoir visé un pays en particulier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • michelecabal@yahoo.fr
    michelecabal@yahoo.fr     

    Les peuples portugais et espagnols ont le goût de l'effort et sont travailleurs . Chez les Italiens et les Grecs les efforts sont toujours pour les mêmes , les autres profitent et abusent du système . En France cela fait longtemps que l'on privilégie l'assistanat et la culture de l'excuse , cela donne des résultats visibles aujourd'hui .

Votre réponse
Postez un commentaire