En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Claude Juncker veut que l'Europe "reparte de l'avant".
 

Le futur président de la Commission européenne, qui doit être désigné officiellement ce 15 juillet, s'est prononcé en faveur d'un plan d'investissement de 300 milliards d'euros sur trois ans pour combattre le chômage.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • PC1450
    PC1450     

    "L'UE a perdu de sa compétitivité parce qu'elle a fait du surplace, il faut repartir de l'avant",
    Il nous dit que l'eau est mouillée , quelle trouvaille .
    Faisons comme lui et le Luxembourg , et transformons l'UE en paradis fiscal
    cela va faire plaisir à Mr Hollande

  • quidambof
    quidambof     

    ah bien çà il est temps après avoir laissé les pays se dégrader à ce point ils réagissent !!!

  • seurf
    seurf     

    pfffffffffff quoi dire

Votre réponse
Postez un commentaire