En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La Grèce espère le déblocage d'une partie de la dernière tranche des prêts UE et FMI soit un montant de 7,2 milliards d'euros.
 

Le ministre adjoint des Affaires étrangères grec reconnaît que certaines divergences persistent sur les réformes à tenir. Néanmoins, il croit qu'un accord sur le déblocage de prêts sera conclu prochainement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • rascal
    rascal     

    La Grèce n’a vraiment eu aucun gouvernement qualifié depuis 30 ou 40 ans et surtout une administration ultra corrompue et cossarde. Il est difficile de croire que ce pays a inventé la Démocratie.
    Actuellement il leur faut un gouvernement plutôt dirigiste et à la limite autoritaire pour mettre en état de marche d’abord l’administration fiscale créer /mettre à jour le cadastre pour assurer le budget minimum de l’Etant donné les échecs répétés des différents gouvernements et la haute corruption il est quasiment désespéré de convaincre les habitants de payer les justes impôts qu’ils doivent payer. Il est fort dommage que les sortie de capitaux n’aient pas été provisoirement interdits pour éviter la fuite des fortunes

  • rascal
    rascal     

    La Grèce n’a vraiment eu aucun gouvernement qualifié depuis 30 ou 40 ans et surtout une administration ultra corrompue et cossarde. Il est difficile de croire que ce pays a inventé la Démocratie.
    Actuellement il leur faut un gouvernement plutôt dirigiste et à la limite autoritaire pour mettre en état de marche d’abord l’administration fiscale créer /mettre à jour le cadastre pour assurer le budget minimum de l’Etant donné les échecs répétés des différents gouvernements et la haute corruption il est quasiment désespéré de convaincre les habitants de payer les justes impôts qu’ils doivent payer. Il est fort dommage que les sortie de capitaux n’aient pas été provisoirement interdits pour éviter la fuite des fortunes

Votre réponse
Postez un commentaire