En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La ministre allemande du Travail, Andrea Nahles, pose devant une affiche annonçant l'arrivée du salaire minimum
 

Le Bundestag devrait adopter ce jeudi 3 juillet un salaire minimum à 8,50 euros bruts de l'heure. Mais cette mesure phare du nouveau gouvernement Merkel. Mais, sera émaillée de nombreuses dérogations.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Dumo
    Dumo     

    L' Exemple d' une politique Européenne pour les pro-européens, de tirer vers le bas et maintenir les salaires les plus bas !! Très belle cette Europe ! également de cette soi disant libre circulation pour le travail ?? alors que c' est en fait une libre circulation pour bénéficier des prestations sociales !! ça donne envie de monter au parlement européen et d' y faire la révolution !! nous n' avons que des politique sociaux démocratique ou libéraux qui n' en ont rien a faire des conditions de vie de ceux qui travaillent et qui ne veulent pas devenir des citoyens du social !! c'est insupportable !! Il y a bien longtemps, mon père m' a dit "le social" rendra les gens tributaires et l' avidité du toujours gagner plus sera la devise d' une poignée d' individus qui gèreront le monde !!

  • JOSENTET
    JOSENTET     

    L'opulente Allemagne restera pour ceux qui ont le bon statut dans la bonne entreprise! Restera un "vivier" de travailleurs sous-payés, corvéables à merci et qui n'auront que les miettes d'une solidarité très très pingre. Il ne faudrait surtout pas encourager les chômeurs des autres pays Européens à se ruer en masse sur le gâteau!

  • anga
    anga     

    à long terme bien sûr ! pour que certains s' enrichissent ( par leur satanée compétitivité créée mondialement pour drainer les flux financiers vers, toujours, les mêmes ) il serait dommage de garantir à ceux qui travaillent d'être rémunérés à leur juste prix !

Votre réponse
Postez un commentaire