En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Banque centrale européenne BCE Mario Draghi
 

Les experts de BFM Business analysent les tenants et aboutissants de la décision choc de la BCE qui n'accepte plus de dette grecque en échange de liquidités versées aux banques du pays.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Précurseur
    Précurseur     

    Les Grecs doivent apprendre à vivre dans leurs moyens, et faire le ménage dans leurs affaires publiques.

    Le problème de la Grèce n'est pas financier, il est moral.

    Ils ont mentis pour entrer dans l'Euro. Le pays est un nid de fraude et de corruption, et ils est très mal gérer depuis des décennies. Voter pour un parti d'extrême-gauche qui promet de raser gratis, est q'une ultime manifestation de cette irresponsabilité et déchéance morale généralisée du pays.

    cdnrbt
    cdnrbt      (réponse à Précurseur)

    Les coupables sont ceux qui ont fait rentrer la Gréce en Europe.
    Mais ce n'est pas le seul pays dans cette état !!! (La France en fait partie).

    cdnrbt
    cdnrbt      (réponse à Précurseur)

    Les coupables sont ceux qui ont fait rentrer la Gréce en Europe.
    Mais ce n'est pas le seul pays dans cette état !!! (La France en fait partie).

  • Grincheux
    Grincheux     

    choc en retour, mise en faillite des banques grecques et de l'état grec, du coup, l'argent que doit la Grèce est perdu pour tous.

  • Grincheux
    Grincheux     

    choc en retour, mise en faillite des banques grecques et de l'état grec, du coup, l'argent que doit la Grèce est perdu pour tous.

  • gouik
    gouik     

    Provoquer une crise financière mondiale.

  • huppé ère
    huppé ère     

    Les Grecs ont encore une solution !
    Cette réponse de l’UE et de la BCE était attendue par l’UPR qui a prédit : Les Grecs vont maintenant pouvoir constater que Syriza est un parti-leurre , et prouve la justesse de ses analyses. Il reste une et une seule solution pour les Grecs qui consiste à sortir de l’ue, de l’euro et de l’otan par l’article 50 du tue et ensuite de s’inspirer des Islandais qui ont compris et interrompu leur négociation d'adhésion avec l'UE le 12 septembre 2013.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Si tu prête de l'argent à un mec qui ne te le rend pas, promet qu'il te remboursera un jour alors qu'il dilapide tout ce qu'il a, ben t'arrête de lui prêter.
    Je vois pas pourquoi il faudrait essayer d'y trouver des raisons manichéennes alors que c'est du simple bon sens commun.

  • olivier5clisson
    olivier5clisson     

    "Si tu craches à la gueule de ton banquier, il ferme sa porte"
    vieux dicton populaire

Votre réponse
Postez un commentaire