En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
grèce FMI
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • jjpbl
    jjpbl     

    (3) Ce grec a raison ! Il doit envoyer promener les financiers. Un exemple pour comprendre la simplicité économique et bancaire de base, celle qui permet de vivre normalement : Sur un île existe 3 personnes. L’argent est la gourde, fruit bien connu et rare sur l’île. Il y a 300 gourdes en circulation, et le responsable des gourdes est Jo. Jo vend du lait pour vivre. Sophie vend des fruits, et Sam du poisson. Voilà qu’un enfant nait, James . Devenu adulte il veut gagner sa vie. Aussi commence-t-il à construire des huttes, qu‘aimeraient avoir Sam et Jo. Le problème est que si les autres le payent en gourdes, leur chiffre d’affaire diminue, puisque les 300 gourdes sont maintenant réparties entre 4 personnes. La solution est de mettre en circulation davantage de gourdes. Aussi le solution est de donner de nouvelles gourdes à James alors qu’il fabrique ses huttes pour payer poissons et fruits et lait ! Combien ont coûté les gourdes ? Zéro ! Elles poussent sur les arbres gardés par Jo.

  • jjpbl
    jjpbl     

    Superbe Tsipras ! Le retour des penseurs grecs sera d'un grand secours pour notre Europe engluée dans les discours financiers. Un sommeil de 2500 ans qui se termine à temps !

Votre réponse
Postez un commentaire