En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Il semblerait que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

La publicité nous permet de vous proposer une information gratuite et de qualité.

Veuillez désactiver votre adblocker lorsque vous consultez notre site.

Merci de votre compréhension et bonne navigation.

Le premier port grec tombe dans le giron d'un armateur chinois

Mis à jour le
En comptant aussi, entre autres éléments, les investissements prévus (350 millions d'euros), et les revenus de cette concession (410 millions d'euros), l'accord avec Cosco représente un total de 1,5 milliard d'euros,
 
En comptant aussi, entre autres éléments, les investissements prévus (350 millions d'euros), et les revenus de cette concession (410 millions d'euros), l'accord avec Cosco représente un total de 1,5 milliard d'euros, - Nikolaos DIakidis, Licence Creative Commons BY-SA 3.0

La Grèce a vendu pour 368 millions d'euros le port du Pirée au premier armateur chinois, le groupe Cosco, déjà opérateur de deux terminaux du port grec depuis 2008.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •