En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Emmanuel Macron, le secrétaire général adjoint de l'Elysée (photo), forme avec Philippe Léglise-Costa, le conseiller Europe, un tandem pro-européen".
 

Le conseiller Europe de l'Elysée et le secrétaire général adjoint se rendent à Bruxelles ce 10 avril. A travers eux, la présidence mène directement les négociations avec l'Europe.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Vous pourriez prèciser car Bruselles il y au moins 3 grands institutions européennes. Mais si la France arrète de faire le jeu de la chaisse tounante, "Bruxelles" pourrait croire que la France s'interresse à l'UE. Car pour le reste, c'est à dire appliquer ce que la France a signé, c'est mèdiocre...

Votre réponse
Postez un commentaire