En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La part du patrimoine mondial détenu par les 1% les plus riches est passée à 48 % en 2014, et dépassera les 50 % en 2016.
 

A deux jours de l'ouverture du forum économique de Davos, l'organisation Oxfam publie une étude qui met en lumière la concentration grandissante des richesses : en 2016, 1% de la population détiendra autant que les 99% restants.  

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Badvann
    Badvann     

    Quel populisme! Si les pauvres, au lieu de se reproduire comme des lapin (Benoît XVI dixit) n'avaient que des fils et des filles uniques, ils concentreraient, comme les riches, leurs richesses à chaque génération.
    L'origine de la pauvreté est la démographie galopante des pays pauvres

  • davidabell
    davidabell     

    Il faut se rappeler que Oxfam est une organisation de gauche, voire d’extrême gauche qui a pour l'un de ses buts un plus grand étatisme et une plus grande taxation mondiale, donc ses "études" sont a prendre avec beaucoup de caution.

    De façon intéressante, le Président Obama a fait augmenter les impôts des "riches" ce qui n'a rien fait pour changer la distribution des revenus (car taxer les investissements fait toujours trinquer ceux qui ont besoin de meilleurs jobs!)

Votre réponse
Postez un commentaire