En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Alexis Tsipras en compagnie de Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques.
 

Des divergences persistent entre les deux parties sur certaines réformes douloureuses à mettre en oeuvre. Une réunion a lieu lundi, alors que les deux milliards d'euros du plan d'aide auraient déjà dû être versés en octobre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    La grèce est un panier sans fond et restera un panier sans fond! C'est un problème de culture plusqu'un problème économique!

  • beaudolo
    beaudolo     

    La France n'est pas non plus au mieux!
    A partir de dimanche minuit, la France n’aura théoriquement plus un sou dans ses caisses. Elle aura consommé le montant total de ses recettes et elle devra emprunter pour continuer à payer ses dépenses.

    D’après les calculs de l’Institut Molinari, ces 53 jours non financés d’ici la fin de l’année placent la France en queue de classement des pays de l’Union qui équilibrent le moins bien leurs comptes, à l’image de Chypre, du Portugal, de la Bulgarie ou encore de l’Espagne qui sont dans le rouge depuis le mois dernier. Bien loin donc des quatre pays de l’Union qui vont finir l’année dans le vert, comme l’Allemagne, le Danemark mais aussi la Lituanie et l’Estonie.

    Pour l’économiste Nicolas Marques, co-auteur de cette étude, cela montre la fragilité de l’Etat français, un colosse aux pieds d’argile en déficit permanent depuis 35 ans. Aujourd’hui, la France s’en sort grâce aux taux d’intérêts très bas mais attention, prévient l’économiste, en cas de remontée le pays sera au pied du mur, condamné à faire des réformes autrement plus difficiles que celles qui sont en cours aujourd’hui.

  • 109600
    109600     

    Ils ont déjà dépensé le dernier versement sans engager une seule réforme.
    Les contribuables Français apprécieront.

Votre réponse
Postez un commentaire